Le cursus en M1
temps plein

Au cours de sa première année à IPJ, l’étudiant.e découvre toutes les pratiques du journalisme tout en consolidant sa culture générale et sa connaissance du monde des médias. L’année se découpe en sessions thématiques et des semaines types rythmées par des cours très diversifiés.

La pratique du journalisme

Dès la première semaine, l’étudiant.e est immergé.e dans les fondamentaux du journalisme, en médias écrits & numériques, radio et TV. Ces apprentissages seront consolidés tout au long de l’année.

  • Médias écrits et numériques
    5W, angle, hiérarchie de l’information, éditing, maîtrise de l’écriture journalistique, découverte des genres journalistiques techniques d’agence de presse, secrétariat de rédaction, PAO, écriture web, gestion des réseaux sociaux, réalisations de blogs.
  • Radio
    Ecriture radio, prise de son, montage, reportage, interview, fonctionnement en rédaction, réalisation de journaux.
  • Télévision
    Technique caméra, tournage, montage, mixage, commentaire, duplex. Conception et réalisation de reportages. Réalisation de JT et flashes.
  • Photojournalisme
    Techniques de la photographie avec appareil photo numériques et smartphone, connaissance du droit de l’image et droit d’auteur.

La connaissance du monde des médias

Actualité et économie des médias ; Droit des médias ; Sociologie des médias ; Histoire des médias.

Les temps forts de l’année et les projets étudiants

  • Les journaux école
    Au cours du M1, les étudiants.e.s réalisent deux journaux école, accompagnés par les équipes des médias partenaires.
  • Le Dailyneuvième
    Les étudiant.e.s d’IPJ Paris-Dauphine sont dépositaires du www.Dailyneuvième.com, site d’information du 9e arrondissement de Paris. Les étudiants publient des articles tout au long de l’année. Ils pratiquent ainsi véritablement leur métier de journaliste au travers d’un média local au lectorat exigeant.

Le remplacement d’été en Presse Quotidienne Générale

Tous les étudiant.e.s partent deux mois en PQR l’été de leur M1. Cette expérience riche et valorisante leur permet d’acquérir professionnalisme et autonomie dans le cadre d’un journalisme de proximité et de qualité.

Année de Césure et International

Dans le cadre de PSL, Paris Sciences et Lettres, les étudiants qui souhaitent compléter leur formation peuvent proposer un projet d’année de césure entre le M1 et le M2 (première et seconde année du programme de Master. Ce projet s’adresse à des étudiants particulièrement motivés, pour lesquels l’année de césure aurait un sens par rapport à leur projet d’orientation à l’issue de leur diplôme. Elle peut prendre 4 formes :

  • Une année d’étude dans un autre établissement de PSL ; une convention permet en particulier aux étudiants du département IPJ de se porter candidat pour effectuer une césure à l’École Normale Supérieure de la rue d’Ulm.
  • Une année à l’étranger dans un établissement partenaire de l’université, en journalisme ou dans une autre discipline pertinente par rapport au cursus de l’étudiant;
  • Une année de volontariat humanitaire;
  • Une année de stage, exclusivement à l’étranger, dans une entreprise média (média non français) ou d’un autre secteur, ou dans un laboratoire de recherche ou dans une institution en cohérence avec le parcours de l’étudiant.

Dans des cas particuliers, en rapport avec le projet de l’étudiant, une année de stage peut être envisagée en France (entreprise hors média, laboratoire de recherche, institution publique…).

En aucun l’année de césure ne pourra s’effectuer dans un média français, ni en France, ni à l’étranger, afin de respecter les critères exigés par la CPNEJ, la commission paritaire nationale pour l’emploi des journalistes. (critère 7 de l’accord du 7 mai 2008 portant définition de critères de reconnaissance des formations au journalisme (IDCC 1480))

Pour candidater à l’année de césure, l’étudiant prépare un dossier argumenté et détaillé, présentant son projet. Celui-ci est soumis à l’équipe pédagogique qui donne, ou non, son accord selon les critères suivants.

  1. Faisabilité du projet
  2. Cohérence avec le projet d’insertion professionnelle de l’étudiant
  3. Assiduité et participation de l’étudiant durant le M1
  4. Résultats académiques de l’étudiant

L’année de césure à l’ENS Ulm fait l’objet d’un dispositif de sélection de sélection spécifique.

Le cursus en M2
temps plein

La deuxième année d’étude à temps plein se caractérise par la préparation à l’insertion professionnelle.

La seconde année d’étude est véritablement le sas entre l’Université et la vie professionnelle. Devenir le « journaliste que l’on veut être » commence de fait le choix des options, très nombreuses, en M2. Outre la spécialisation média (Journalisme Médias écrits & numériques, journalisme radio & numérique et journalisme de télévision), nos étudiants peuvent choisir un parcours politique, économique ou international. Ils peuvent également se spécialiser en data journalisme, agence de presse ou approfondir leurs connaissances dans les nouveaux médias. Enfin, il leur est proposé une option de « spécialisation » dans le journalisme scientifique, culturel, judiciaire ou sportif.

A IPJ Paris-Dauphine, nous offrons une préparation personnalisée à l’entrée sur le marché du travail. L’étudiant(e) bénéficie d’un parcours de stages personnalisés en fonction de ses aptitudes et de ses attentes. Aucun étudiant n’a le même parcours de stage ni d’options. Chaque étudiant d’IPJ Paris-Dauphine a 108 possibilités de parcours.

Le parcours M2 à temps plein offre également un cours original sur le management des médias et la création d’entreprise de presse en partenariat avec le master Management Télécom Média de Paris-Dauphine.

IPJ Paris-Dauphine offre également à ses étudiants de M2 la possibilité de travailler en équipes-projets avec d’autres écoles de PSL sur des projets innovants comme la création de webdocumentaires sur l’environnement avec des élèves ingénieurs de l’Ecole des Mines ou des étudiants de l’ENS ou l’EHESS.

Et, évidemment, deux jours par semaine sont consacrés pleinement à l’apprentissage du média de spécialisation de l’étudiant.