Le club des jeunes reporters, nouveau rendez-vous sur franceinfo

Franceinfo et la Conférence des Écoles de Journalisme (CEJ) s’associent et lancent la première édition du club des jeunes reporters. Les jeunes de 18 à 25 ans sont les victimes indirectes de la pandémie de covid-19. Ils et elles estiment que la crise et les confinements ont affecté leur santé mentale.

Les étudiant·e·s en école de journalisme (dont celles et ceux d’IPJ Dauphine) deviennent les porte-paroles de cette « génération covid » et livrent aux auditeurs leur vision du monde durant la pandémie.

 

 

La conférence des écoles de journalisme est heureuse de s’associer à franceinfo à l’occasion du lancement du « Club des jeunes reporters ». Répartis sur tout le territoire, les étudiants et étudiantes des 14 formation reconnues par la profession permettront, par la diversité de leurs regards, de mieux comprendre la période que nous traversons.

Dans un contexte sanitaire qui suscite beaucoup de souffrance et d’incertitude, particulièrement dans les jeunes générations, nos futurs journalistes, appréhendent le monde avec une sensibilité qui mérite d’être partagée.

Pascal Guénée, président de la CEJ et directeur d’IPJ Dauphine

 

 

 

 

Le club des jeunes reporters se tiendra du lundi au vendredi à 12h50, 15h20 et 19h50 et ce pendant tout le mois de mars sur franceinfo.

Replay des reportages

Reportage de Célia Gueuti (M2)
Du sport, ou plutôt l’absence de sport pour 10 millions de licencié·e·s en France. Les gymnases sont fermés et l’interdiction de la pratique sportive dans le monde amateur est un facteur d’isolement pour les jeunes adultes. Exemple, à Asnières, en région parisienne, avec un jeune basketteur.


Reportage d’Anna Huot (M2)
La solidarité inter-générationnelle existe toujours. Alexander vient de Cuba, il a emménagé en France, pendant le reconfinement, pour poursuivre ses études de médecine. Grâce à l’association Pari Solidaire, il est hébergé chez des seniors dans une colocation de Saint-Leu-la-Forêt.


Reportage de Célia Gueuti (M2)
Plusieurs théâtres ont été occupés, pour réclamer notamment la réouverture des lieux de culture. C’est le cas par exemple du théâtre de la Colline, dans le 20e arrondissement de Paris.

Recommended Posts