Élections européennes 2019 : IPJ Dauphine lance une plateforme de fact checking

En partenariat avec l’association européenne des écoles de journalisme (EJTA) et à l’initiative d’IPJ Dauphine, plusieurs établissements de l’Université PSL lancent EUCheck France, la plateforme française de fact checking des élections européennes 2019.

Qu’est-ce que EuCheck ?

EUcheck France est la déclinaison française de Eufactcheck, l’initiative de l’EJTA (association européenne des écoles de journalisme) qui réunit et coordonne 12 écoles des journalisme autour de projets de fact checking visant à prévenir les mésinformations dans la perspective des élections européennes de 2019. En France, le projet est porté par l’Institut Pratique du Journalisme de Dauphine|PSL, en partenariat avec plusieurs établissements de l’Université PSL : les Mines ParisTech (Master développement durable de l’ISIGE) et Dauphine (Master politiques publiques et opinion).

Comment ça marche ?

Des équipes projets sont constituées d’étudiants issus de cursus différents afin de permettre l’interdisciplinarité et le partage des connaissances. En s’appuyant sur les méthodes de vérification des informations mises en place par l’EJTA et du manuel de l’UNESCO, ces équipes choisissent une thématique sur un enjeu européen. Elles cherchent ensuite des déclarations faites dans l’espace public et les évaluent, en remontant jusqu’à le source première de l’information.

Les étudiants sont encadrés par un comité scientifique composé de :

  • Eric Nahon, Directeur adjoint d’IPJ Dauphine
  • Pascale Cherrier, Responsable pédagogique IPJ Dauphine
  • Cécile Klinger, journaliste scientifique
  • Antoine Krempf, journaliste, émission « Le Vrai du Faux », France Info 
  • Valérie Lenglart, Responsable Mastère Spécialisé Ingénierie et Gestion de l’Environnement, ISIGE MinesTelecom
  • Emmanuel Henry, Professeur de sociologie à l’Université Paris Dauphine, Responsable du programme doctoral en sciences sociales de l’Université Paris-Dauphine 
  • Matthias Girel, enseignant-chercheur à l’ENS, département philosophie
  • Anne-Laure Thessard, doctorante en philosophie à l’ENS

L’un des axes majeur du projet EUCheck est la mise à disposition de l’ensemble des outils méthologiques en open source. Tous les éléments peuvent être vérifiés et contre vérifiés et utilisés par tous ceux qui le souhaitent. Pour télécharger les  éléments : lien

Qu’est-ce qu’on y lit ?

Pour chaque vérification menée, deux articles sont livrés: un article de fact checking (rubrique « Fact Check »), un contenu multimédia qui contextualise et retrace le travail de vérification (rubrique « Derrière les faits ») car par-delà la simple vérification des faits, la volonté est forte de faire comprendre les modalités de vérification de l’information. L’enquête sur les perturbateurs endocriniens publiée par un collectif d’étudiants* s’illustre particulièrement dans ce domaine. En reprenant les codes des livres « dont vous êtes le héros » elle incite le lecteur à comprendre les étapes de la vérification en lui faisant choisir plusieurs options (appeler un chercheur, lire un rapport, etc.)…

Environnement, économie, migrations, tous les sujets sont à lire ici : http://www.eucheck.fr/

Ce projet s’inscrit dans le cadre du partenariat qui associe chaque année et depuis 5 ans, grâce au soutien de l’Université PSL, IPJ Paris-Dauphine et l’ISIGE dans le cadre du programme du Webdothon : un programme original visant à renforcer les compétences digitales des étudiants et leur capacité à travailler en mode projet pluridisciplinaire.

*O. Berger-Saraf, M. Bouillié, M. Burgaud, J. Claude-Jarrige, M. Desrumaux, P. Idczak, E. Meyer-Vacherand

 

Recent Posts