IPJ Paris-Dauphine PSL
IPJ IPJ

Antoine Larigaudrie : journaliste boursier décontracté

Tous les matins, Antoine Larigaudrie est le « monsieur bourse » de BFMTV. Mais loin d’être un obsédé des chiffres, le journaliste (IPJ 99) revendique sa zen attitude.


Antoine Larigaudrie : journaliste boursier décontracté
Sur le bureau d’Antoine Larigaudrie, à la rédaction de BFM Business, on trouve le kit  de survie du journaliste boursier : un ordinateur pour surveiller les valeurs des titres, un micro pour intervenir en direct sur RMC et… une panthère rose. Ne cherchez pas son utilité pour expliquer la crise de la zone euro, elle n’en a pas. Cette peluche a pourtant sa place sur le bureau du journaliste de 36 ans qui cache beaucoup d’humour derrière ses petites lunettes rondes et ses costumes-cravates (qu’il ne porte qu’à l’antenne). « {Je ne me prends pas au sérieux, c’est à la fois mon plus grand défaut et ma plus grande qualité } » assume-t-il en souriant. 
Son côté décalé, il en a fait une force pour ses [chroniques bourses sur BFMTV->http://www.bfmtv.com/ouverture-de-la-bourse-de-paris-4-avril-actu25749.html]. Tous les matins, Antoine Larigaudrie vulgarise pour rendre les arcanes des marchés accessibles et ludiques. Faire simple, une obligation plus qu’un choix pour le journaliste diplômé en information-communication (Paris 3) et autodidacte en économie. « {La bourse, pour moi, c’était le Mal. } » C’est pourtant dans ce domaine qu’il se fait embaucher par un site internet après avoir été plusieurs années journaliste radio. « {Dès mon premier jour, j’ai aimé la bourse. C’était marrant, ça clignotait de partout. Au bout d’un mois, je me suis rendu compte que l’on pouvait anticiper les cycles économiques avec six mois d’avance en l’observant.} » Le « Monsieur bourse » de BFMTV a aussi beaucoup appris au contact de spécialistes qu’il considère comme des mentors : Stéphane Soumier, présentateur de « Good Morning Business », François Lenglet, directeur de la rédaction de BFM Business et Valérie Plagnol, économiste.
 
Si Antoine Larigaudrie est un boulimique du travail, il s’interdit de boursicoter chez lui. Dès qu’il quitte sa rédaction, il troque son costume contre un polo de rugbyman, héritage des racines toulonnaises de son père, un pantalon baggy et un blouson aviateur. « {Le vrai moi,} » dit-il. Son peu de temps libre, il le consacre à Aïnhoa, sa fille de trois ans, qui « {comprend tout, même la crise grecque } » et à Stéphanie, son épouse, journaliste politique sur RMC. Antoine Larigaudrie a aussi des passions inavouables : les robots japonais et les jouets en forme de soucoupe volante. « {J’en ai une collection unique,} confie-t-il.{ Je pourrais passer ma journée à acheter des jouets.} » Comme quoi il n’y a vraiment pas que la bourse dans sa vie. 
 
{{Anne-Sophie WARMONT (34ème promo, 2011-2013)}}
 
 
Lu 5291 fois

Anciens | Concours | Etudier à IPJ | Apprentissage | Vie étudiante | Prix | L'institut | Contact | Conférences, événements